La cybersécurité désigne un ensemble de normes sécuritaires (politiques, procédures et produits)  mis en place par une entreprise pour s’assurer que ces données ne soient pas piratées et/ou perdues. Outre la perte d’informations des clients, recueillies en ligne et/ou stockées sur vos serveurs, en l’absence de normes sécuritaires des technologies de l’Information, une entreprise risque d’importantes pertes financières.

Selon Forbes, les cyberattaques coûtent aux entreprises canadiennes 400 à 500 milliards de dollards par année. Ces chiffres incluent les attaques menées contre les PME également. A ce propos, une étude de l’Ipsos montre que plus les revenus d’une PME s’accroissent, plus le risque de cyberattaque augmente. Concernant les PME dont le revenu est inférieur à 10 millions, les risque de cyberattaque demeurent parce que :  » de nombreuses entreprises de petite taille travaillent fort pour accroître leurs revenus, mais elles ne sont peut-être pas totalement au courant des risques de cybercriminalité inhérents à cette croissance ». Prenons l’exemple d’une petite entreprise (revenu inférieur à 10 millions) dont les données sont prises en otage par un rançongiciel. Les incidences directes seront éventuellement  la fermeture temporaire de son site internet et la suspension de ces activités. Elle devra, dans le cas où les données de ces clients sont touchées, investir du temps et de l’argent dans la communication de l’événement aux personnes concernées*.

Un sondage mené auprès des entreprises victimes d’une cyberattaque révèle que :  » Durant l’attaque, une victime sur trois (33 %) ne pouvait plus accéder notamment à ses appareils ou à son réseau. Deux victimes sur dix affirment que leur entreprise « a perdu de l’argent parce qu’elle a dû payer pour remettre sur pied les fichiers, l’équipement informatique ou le réseau » (26 %), que « des renseignements exclusifs ou des renseignements sur les clients ont été volés » (23 %), ou que leur entreprise « a subi des pertes puisque l’attaque l’a empêchée de servir ses clients » (21 %). Un peu plus de deux répondants sur dix (23 %) ont subi une attaque d’une autre nature ».

 

  • La communication de tels événements n’a pas encore été légiféré au Canada mais est une pratique commune aux entreprises de la place. Il s’agit cependant d’une obligation légale aux Etats-Unis.

L’équipe de Your Web Companion offre dans la construction de vos sites web, une option pour la cybersécurité de votre entreprise.

N’hésitez plus, agissez!